Salon de l’autoédition

Anti-Aufklärung #3

Paris

05 > 07/05/2017

Point Éphémère ¬ Paris

_______//////______________

Créé en 2015 à la Générale en Manufacture par Olivier Nourisson, le salon de l’auto-édition sera cette année organisé en collaboration avec antoine lefebvre editions.

Pour cette troisième édition, les deux artistes auto-éditeurs piloteront le sous-marin anti-Aufklärung pour vous faire découvrir les profondeurs de l’auto-édition, jusque là où la lumière des puissants projecteurs ne parvient pas. Le parti pris du Salon est de donner de la visibilité à ceux et celles qui privilégient le lien direct entre leur travail et sa diffusion. S’auto-éditer, c’est se rendre double, être à la fois un artiste et un éditeur, et multiplier les rôles à l’infini, comme plusieurs personnes habitant ensemble un même corps.

Une cinquantaine d’exposants internationaux seront présents, et parfois le brouhaha de la foule sera interrompu par des actions et prises de paroles virulentes. Conçu comme une exposition plutôt qu’un alignement de livres sur des tables, le Salon encourage les artistes auto-éditeurs à faire déborder leur publications sur les murs jusqu’à envahir tout l’espace du Point Éphémère.

Lors du vernissage et pendant toute la durée du salon, la passerelle se verra transformée en une dangereuse tribune ouverte à des performances de haute valeur politique. Le dimanche, l’Anti-Aufklaerung n’échappera pas aux festivités nationales. Olivier Nourisson proposera un atelier d’honneur aux affiches électorales. « Monster Politiks masks » s’affairera à préserver la liberté d’impression des participants à partir d’affiches glanées dans Paris.

*Dans La dialectique de la raison (Dialektik der Auklärung), Adorno dénonce l’industrie culturelle et les Lumières qui veulent émanciper l’homme par la culture. Pour lui l’industrie culturelle généralisée produit l’effet inverse en conduisant à l’uniformisation des modes de vies et la domination d’une logique économique.